*REPORTS 07.08.10. 105

Originaire de Cucq, David Lenne a découvert le Graffiti en 1998.

Cet art l’a subjugué au point d’y consacrer tous ses loisirs et  même maintenant d'en vivre grâce à sa micro-entreprise "Wozer-déco-action".

 
"Wozer",  son pseudonyme, ne se traduit pas. C’est juste des lettres qu' il aime et qu'il a assemblées  . 

 Il les a même tatouées sur son bras.

*REPORTS 07.08.10. 036
Il a d'abord créé son association «Index en Action» afin de promouvoir le graffiti et la culture hip hop.
Il aime peindre les murs où il peut s’évader le temps d’un graff.

Il a été l'un des principaux artistes qui a oeuvré sur les façades de l'Usine des dunes avant sa destruction, il y a un an et demi.

Une oeuvre qui restera dans la mémoire collective et qui n'existe plus qu'en photos maintenant.

*REPORTS 07.08.10. 107
Ancien animateur au Centre Social d'Etaples , il y a aussi laissé plusieurs  fresques remarquées dans la cité des pêcheurs.
Ses influences thèmatiques relèvent de l’univers et de l’esprit graphique des BD "Comics et Marvel" , avec des jeux de couleurs et personnages surréalistes .
«Je travaille beaucoup la géométrie , ajoute t-il, ce qui leur donne un style droit et futuriste.»

*REPORTS 07.08.10. 035

 

DES COULEURS ET DES LETTRES FETICHES
" J’aime le noir qui, pour moi, est la couleur indispensable dans chaque graffiti. Avec les autres couleurs, j'en fait un artifice cohérent".
Son outil favori, c'est la bombe " Montana 94", avec sa valve souple, ses belles couleurs, sa pression  parfaite...

 
"Je travaille le W depuis des années. C'est une lettre difficile mais belle quand on trouve les formes et le "flow" qu’il faut.
Après, il y a des lettres que j’aime aussi travailler, comme le S, le R, le B… Ce sont des lettres qui donnent une grosse puissance aux graffitis".

*REPORTS 07.08.10. 037

 

LE PASSAGE DU MUR A LA TOILE...
Un peu en manque de mur dans la région, "Wozer" s'est en partie tourné vers la toile .

Sa nouvelle démarche  l'oblige à affiner sa technique à la taille du format avec des gestes plus courts, notamment.

Mais elle  lui permet surtout de toucher un autre public qui n'a pas forcément envie de peindre sur un mur.

 Il peut ainsi faire vivre le plus longtemps possible ses graffitis ...
"Sur les murs c’est trop souvent éphémère. termine t-il .

Je souhaite aussi placer le graffiti au même rang que la peinture classique. C'est un art tout simplement. "

*REPORTS 07.08.10. 106

 

"Wozer" expose jusqu'à la fin septembre à la Galerie "Talents" de Berck sur mer.
Du 16 au 22 Août , il y animera aussi un stage d'initiation au graff.

Renseignements et inscription:
GALERIE TALENTS / Espace culturel Térébenthine
2BIS RUE DE L'IMPERATRICE • 6 2 6 0 0 B E R C K - P L A G E •
contact@galerie-talents.fr  Tel 03.21.94.59.28

 

Retour à l'accueil