*

Copie-de-AEROCLUB-.-CORNU.-LEGOUT.-08.01.11-004.jpg

 

*Plus connu comme président de l'aéro-club de Berck et comme pilote , Philippe Cornu a décidé de partir "en guerre" contre les lenteurs de l'administration face au problème de submersion possible des terrains au Nord de la Baie d'Authie .

Ainsi, cette fin de semaine, il veut créer un "Comité de défense contre la mer de la rive Nord de l'Authie" .

Comme tout le monde dans la région, il s'inquiète de l'érosion systématique du cordon dunaire, face à la commune de Groffliers où il réside. 

"La dune ne fait plus que 9 mètres de large au bois des sapins, précise t-il et l'Authie ronge sa base continuellement. Lors d'un prochain gros coéfficient de marée, conjugué avec un fort coup de vent, la mer peut passer de l'autre côté ! Ce n'est pas seulement Groffliers qui sera touché, mais aussi Waben, Verton, une partie de Berck, de Merlimont et même de Cucq !"

Les buts de ce comité sont d'obtenir des pouvoirs publics la réalisation en urgence des travaux et le cas échéant de défendre les intérêts des personnes laisées.

Copie-de-AEROCLUB-.-CORNU.-LEGOUT.-08.01.11-002.jpg

"Les élus de la communauté de commune Opale sud sont conscients du danger, poursuit-il. Ils ont bien fait leur travail sous la houlette de Claude Vilcot, le Maire de Groffliers. Le problème est identifié. Des solutions sont proposées . Mais l'administration de suit pas et elle se contente de l'application des textes, soit les procédures habituelles qui font traîner tout en longueur. Et pourtant, tout le monde est au courant des problèmes. De plus Natura 2000 et le projet de Parc marin n'arrangent rien et renforcent le blocage. Il y a pourtant urgence ! "

Pétitions, mobilisation, manifestations, réunions "mais sans connotation politique", précise t-il, seront au programme du comité.

L'assemblée constitutive se tiendra ce samedi, à 16h 30, dans la salle "La Grange" à Groffliers .

"Toutes les personnes conscientes et inquiètes du problème y sont invitées, termine t-il. On ne peut pas se permettre d'être inondé avant de se bouger! Il faut être le plus nombreux possible ." 

 

Contact : Philippe Cornu tel 06 76 64 32 68 ou cornufifi@aol.com 

Retour à l'accueil