*4 Egletons 2010

Fin du récit de Françoise… avec du retard dû à la difficulté d'acheminement des cartes postales...en ULM..

 

"Petit retour en arrière, concernant « les vaches », terme utilisé dans mon récit précédent et dans lequel je disais que vers Egletons « les vaches sont de plus en plus rares ».

*2 A quelques minutes de Pontlevoy géométrie agricole

Il ne s’agit absolument pas de nos ruminants, mais de champs propices à un atterrissage forcé , suite par exemple à une panne moteur.

 Nous appelons cela « se vacher », « aller aux vaches ».

 *10 Base de Claude et Cécile Canteau à Breuil Barret - Ven

Du 13 au 16 juillet : Breuil-Barret

Reprenons notre périple où nous l’avions laissé : Le Breuil-Barret, jolie petite ville de Vendée. Nous passons quatre jours sur la plate-forme de nos amis Cécile et Claude Canteau.

Ne pouvant voler nous profitons de ce que nous offre la campagne environnante !

*3 Egletons 2010

Bertrand et Michel effectuent leur baptême en autogyre .

 

Sylviane surfe sur internet et moi je lis ou je brode. Nous rencontrons d’autres ulmistes, et devinez de quoi nous parlons !!!

 *17 Ferme de Crosmières où nous passerons de bons moments

Samedi 17 juillet : Crosmières

Mais le mauvais temps n’est pas éternel et nous pouvons reprendre notre route au petit matin  vers Crosmières (près du Mans), petite plate-forme privée, créée par un agriculteur (éleveur bio).

*5 Egletons 2010

 Là encore, accueil extraordinaire dans une ferme fleurie à souhait...

*6 Egletons 2010

... où même les hirondelles ont leur gîte.

 *7 Egletons 2010

L’après-midi nous effectuons un petit tour qui nous permet de survoler l’abbaye de Solesmes, et d’autres beautés.

 Nous terminons cette journée autour d’un verre et des produits de la ferme.

 *2 Egletons 2010

Dimanche 18 juillet : Bernay

Le lendemain matin, très tôt, nous décollons pour Bernay.

Au petit matin, le vol est superbe, calme. Nous parlons peu, nous regardons beaucoup.

Lorsque nous atterrissons la chaleur a commencé à monter et nous subissons quelques tabasses, mais rien de grave.

*

Bernay : base plus importante mais beaucoup moins poétique, et un peu moins accueillante que les précédentes, heureusement le restaurant est à la hauteur.

Dans l’après-midi, nous consultons la météo (travail quotidien en vol) et le mauvais temps pointe son nez. Nous allons être obligés de couper au plus court et de tirer direct vers « la maison ».

 *19 Nombreux haras

Lundi 19 juillet : Abbeville puis Berck

Comme tous nos vols matinaux, ce dernier parcours est des plus agréables. Nous survolons des haras, des châteaux,

*22 La Seine

 les méandres de la Seine,

*21 Les méandres de la Seine

 passons près de Rouen et …

*23 Un clin d'oeil à la baie de Somme avant d'atterrir à A

la Baie de Somme ...

 

A Abbeville, nous abandonnons Sylviane, non sans regret !

Puis voilà Berck où nos machines retrouvent leurs places dans le hangar, et nous , les nôtres dans notre chalet".

 

*

Françoise Bessac-Legout

 

 Retour sur ce périple en ULM, en cartes postales, demain...

Retour à l'accueil