AFFICHE LAC VAN

*Décidément, la région montreuilloise est devenue , au fil du temps, un grand plateau de tournage de film.

Après, Montreuil, Le Touquet, Stella,  Berck est en passe de devenir aussi un centre d'intérêt pour les réalisateurs.

Il faut dire que la Baie d'Authie avec ses phoques et ses couchers de soleil vaut bien le regard d'une caméra sur elle..
Vendredi soir, l'équipe de tournage et le réalisateur arménien Artak Igityan étaient présents dans la cité, après un tournage au pied des falaises d'Ault, en Haute Normandie, dans la matinée.

*Copie de REPORT 27.08.10 028
C'est l'adjointe de la production, Caroline Jauer qui leur a fait découvrir Berck.

"Cette ville , je la connais bien puisque ma mère y réside", explique-t-elle.
Pour son long métrage" The sun over the lake Van", outre les couchers de soleil sur la baie, le réalisateur cherchait aussi un décor rappelant la Californie, où l'histoire est sensée se dérouler...

C'est donc devant le magasin à la façade américaine du Western Valley du Parc d'activités de la Vigogne que la première scène berckoise  fut tournée avant de rejoindre le bord de mer.

Le lendemain, l'équipe a tourné à la pharmacie de la mer.

*Copie de REPORT 27.08.10 031
Ce film , servit par des acteurs d'origines arméniennes connus, comme Jean Pierre Nshanian , Arévik Martirossian, Karen Djangiron... raconte l'histoire d'un grand père arménien émigré en Californie dont le petit fils est amoureux d'une jeune turque...

Ressurgit alors du passé , le génocide des arméniens de 1915, avec des sentiments et des images forts ...
Mais au final,  l'amour l'emportera grâce à la "main tendue" vers l'autre...
"De ce drame du passé, explique le directeur de production, Christian Ajamian, en sortira un amour de la vie . La haine s'y transforme en amour..."
*

 

Le réalisateur arménien Artak Igityan a déjà fait tourner Gérard Depardieu. 

Ce film, du nom du plus grand lac de Turquie, le lac Van, sortira sur les écrans l'an prochain.

 

Retour à l'accueil