*PHOQUES-6-OCTOBRE-2010-141

Dans dans le cadre des Journées Mondiales de l’Océan, vous pouvez aller simplement observer les 70 phoques gris et les veaux marins de la base des Sternes de Berck, comme le font des centaines de personnes chaque jour.

*Copie de REPORTS 21.ET 22.08.12 025

 Pour avoir le plus de chance de les voir vautrés sur leur banc de sable, il faut y aller durant les deux heures avant ou après l'heure de la marée basse.

*PHOQUES-139

Bien entendu, il vous faut prévoir des chaussures de marche pour progresser sur l’épi rocheux .

Côté vêtements, évitez aussi  les couleurs comme le rouge et le jaune qui peuvent inquiéter ces mammifères et les faire fuir de leur reposoir.

*REPORTS-18-ET-29.05.13-059.jpg

Côté informations, il y a un grand panneau très complet à la base des Sternes..

*REPORTS-dan-07-et-08-.06.13-050.jpg

...mais vous pourrez peut-être aussi bénéficier de celles de guides de l’association Picardie Nature ou encore du couple Marie-Hélène et Jean-Louis Frémau  de l’Association Découverte Nature qui sont régulièrement sur le site avec leurs longues vues.

*REPORTS-18-ET-29.05.13-049.jpg

Très présente aussi à cet endroit, l’ ethnologue, Mady Lafargue peut aussi vous apporter bénévolement des tas de renseignements sur les modes de vie de ces carnassiers amphibiens.

REPORTS-18-ET-29.05.13-061.jpg

"Tous les estuaires et baies du littoral picard , précise t-elle sont propices aux reposoirs. Ils s’installent rapidement sur le premier banc de sable qui se découvre , en choisissant la bonne orientation afin d’avoir la plus grande exposition possible à la lumière. Un besoin vital pour la fabrication d’hormones et de graisse".

*REPORTS-dan-07-et-08-.06.13-023.jpg

Sur la prolifération des phoques dont certains s’inquiètent, Mady a un avis bien tranché.

REPORTS-18-ET-29.05.13-063.jpg

"S’il y a des phoques ici, c’est que nous avons la chance d’avoir une baie qui n’est pas polluée ! Et tant mieux s’il y a du poisson ! Les phoques qui vont manger en mer, sont d’ailleurs capables de parcourir 60 km dans leur journée.Il y a onze sortes de mammifères marins que l’on ne voit pas , mais qui mangent de bien plus grosses quantité de poissons, comme les baleines, les dauphins..."

*REPORTS-18-ET-29.05.13-057.jpg

Pour les vols de poissons dans les filets posés en bord de mer , entre Merlimont et Berck, Mady précise "qu’ils ne sont pas du fait des phoques, mais des sangliers et des renards , très friands de chair tendre qui descendent des dunes."

*Phoques Berck 2012 3

Comment faire pour réduire un peu le nombre de ces "carnassiers amphibiens" considérés comme trop nombreux de la part des pêcheurs? 

REPORTS-18-ET-29.05.13-062.jpg

"Aucune solution, affirme Mady. En enlever trente ? Et les mettre où ? Ils reviendront d’eux mêmes...Stériliser les femelles ? Il faudrait encore les reconnaître, ce qui n’est pas facile chez ces espèces...En exterminer ? Ni pensons pas..La seule solution serait d’enlever le bancs de sable ou d’introduire des orques épaulards qui sont leurs seuls prédateurs naturels.."

*REPORTS-18-ET-29.05.13-064.jpg

On peut être rassuré pour eux !

Les phoques qui sont devenus l’attraction première de la Baie d’Authie, ne sont pas prêts de quitter le littoral berckois... même si dans l’esprit des touristes potentiels lointains, leur présence signifie peut-être que la mer est froide!

Ce qui n’est pas toujours vrai, d'ailleurs  !

 Phoques 2012 7

*Crédit photo: Guy Sadet et Rjc@rt


*Le dossier sur les phoques de la Baie d'Authie ...est à suivre bientôt...

N'hésitez pas à envoyer un commentaire en cliquant ICI ou sur le module "Contact"

*

Retour à l'accueil