*balavoine père

 

Contexte familial :

Né à Berck le 15/10/1923, les parents de Pierre divorcèrent peu après et il fut élevé par sa mère, employée à l’hôpital Maritime et très engagée politiquement. En 1925, celle-ci était d'ailleurs membre du comité de Berck de la ligue des Droits de l’Homme.

Il fréquenta l’école des garçons de Berck-plage jusque l’âge de 15 ans avant d’entrer dans la vie active. En avril 1944, il épousa Denise Pelletier et le couple éleva à Berck sept enfants dont deux sont décédés jeunes. Le premier de maladie à l’âge d’un an et l’autre à 23 ans lors d’un accident de la circulation. Les autres enfants, par leur mariage, ont donné aux époux Balavoine-Pelletier, douze petits enfants et six arrière petits-enfants.
  Pierre Balavoine, décédé le 18 avril 2012.

A titre professionnel :

Apprenti boucher-charcutier dès 1938 et salarié comme ouvrier boucher-charcutier durant près de vingt ans. Patron artisan-boucher rue de l’Impératrice pendant 16 ans et quatre ans comme agent d’assurance.

En 1979, il créa rue de la Plage un commerce de vins et spiritueux où il exerça jusqu’à son départ en retraite en 1989.

Il est à noter qu’en 1946, suite aux difficultés d’approvisionnement en viande, il n’y avait pas de travail dans la boucherie et il travailla comme terrassier dans l’entreprise chargée de l’aménagement du front de mer et c’est ainsi qu’il fut gravement blessé par l’explosion d’une mine en avril 1946, au parking Saint-Nicolas.

Au titre des activités syndicales :

  1. Syndicat ouvrier : Après avoir créé le syndicat local des ouvriers bouchers de Berck en 1949, fut délégué syndicaliste F.O. au niveau départemental jusqu’en 1959.

  2. Pour promouvoir la profession, le syndicat organisa la fête du « Bœuf Gras »

  3. Réconciliation avec les ouvriers allemands : Suite aux conventions entre les syndicats français « F.O. » et allemand « D.G.B. » fut l’organisateur en 1954 à Berck (camping municipal), du premier camp de jeunesse destiné aux jeunes ouvriers de l’industrie allemande originaire d’Hoberhausen (Rhénanie-du-Nord-Westphalie en R.F.A.)

  4. Syndicat des bouchers-charcutiers de Berck : secrétaire de cette structure patronale qui défendait les conditions des commerçants vis-à-vis de l’Etat et intervenait au niveau local quant à l’exercice de la profession.

  5. Chambre de commerce : Délégué Consulaire à la C.C.I. de Boulogne s/mer.

  6. Caisse de maladie : Administrateur départemental de l’Assurance Maladie du Commerce pendant sept ans.

  7. Groupement des commerçants : Président fondateur du groupement des commerçants et artisans de Berck (1969 - 1972) pour défendre les intérêts de ces professionnels auprès de la municipalité. Trésorier départemental de l’Union National des Indépendants du Commerce (1976 - 1986) organe de représentation pour la défense des commerçants auprès de l’Etat

  8. Prudhommes : Conseiller, vice-président puis président du conseil des prudhommes de Berck et environs pendant dix ans.

 

Au titre du tourisme et des sports :

  1. Tourisme et fêtes : Membre du comité de la braderie à partir de 1955, puis vice-président et président de 1971 à 1977.

  2. Le comité de braderie fut à l’origine du repas des aînés nécessiteux qui était financé avec le bénéfice de la braderie (60 personnes au premier repas pour atteindre 350 invités en 1975.)

  3.  A compter de cette date le repas fut pris en compte par la mairie. A l’origine de la création du comité des fêtes, vice-président de 1972 à 1977, ce comité avait la charge d’organiser « La Fête de la Mer » « La fête des Sports » avec la participation des associations locales. Membre du syndicat d’initiative, puis vice-président, a été à l’origine de la création du premier bureau d’accueil de tourisme de Berck en 1972 dans la piscine municipale.

  4. Sports : Président-fondateur de l’A.S.B. section natation, membre dirigeant de l’A.S.B. section football de 1950 à 1960

Au titre de la politique municipale :

1947, est candidat inscrit sur la liste S.F.I.O. conduite par M. BARRAU Henri ;

1953, est inscrit sur la liste du Rassemblement Social Démocratique Français pour la rénovation de Berck, liste dirigée par M. Henri BARRAU ;

1959, est inscrit sur la liste d’Union Républicaine et Sociale pour la défense des intérêts et la prospérité de Berck conduite par le maire sortant, M. Claude Duffit ;

En 1971, lors des élections municipales, est l’un des trois responsables de la liste d’opposition « les 9X3» conduite par le Dr Guy MALGOUZOU et comprenant à part égale des membres des professions libérales, artisans et commerçants et salariés contre l’équipe en place dirigée par M. Marcel Béraud.

Suite au succès électoral de cette liste, il est nommé 1er adjoint ayant la charge des finances et la gestion de la piscine.

En 1977, après l’échec de sa liste aux élections municipales, se retire progressivement de toute activité locale tout en conservant un intérêt certain pour tout ce qui a trait à la gestion de sa commune.

A titre militaire : Au début 1942, devant la menace du S.T.O., rejoint la zone dite libre et s’engage dans la marine à Toulon. Affecté dans les fusiliers-marins, il est dirigé sur Alger puis Bizerte. Lors du débarquement allié en A.F.N., les allemands prennent possession du port de Bizerte et capturent les militaires français qui n’ont pas évacué à temps. Ce fut le cas des marins. Ainsi, avec ses camarades, il fut rapatrié sur Toulon et démobilisé début 1943. Placé en congé d’armistice, il ne répondit à aucune des convocations adressées par les services de la main d’œuvre de l’Etat Français pour ne pas être envoyé en Allemagne. Rappelé par la marine à la libération du territoire en 1944, il fut embarqué sur l’escorteur « Lansquenet » dont le commandant, lieutenant de vaisseau Lorgnier, était le petit-fils du peintre Francis Tattegrain. Démobilisé en décembre 1945, il fut encore rappelé pendant 15 jours comme réserviste de la gendarmerie à Montreuil s/mer lors des grèves insurrectionnelles de 1947.

A titre divers : de 1954 à 1974, fut donneur de sang à la Fondation Franco-Américaine.

Retour à l'accueil