*Pianistologie.jpg

 

Ce Vendredi 11 octobre 2013

20h30 – Salle d’Honneur –Hôtel de Ville

« PIANIstologie » par Simon FACHE



Un Récital humoristique posant Annie Cordy, Chopin, les Capenoules et Mozart sur le même piédestal !

Simon Fache a écrit sa première chanson à l’âge de 7 ans. Elle était très mauvaise ! Ses parents, déçus de n’avoir pas enfanté un 2ème Mozart, le forcèrent donc à travailler son piano, sa trompette, son solfège et autres cours d’analyse ou de musique de chambre, jusqu’à l’obtention de ses six médailles d’or dont ils sont si fiers.

Après de très longues (trop longues ?) études d’histoire de la musique au conservatoire de Paris, Simon Fache n’a pu résister à l’appel de la rue, et devenir saltimbanque au sein de Doctor Funk (Fanfare cuivrée ambulante en ambulance) devenant ainsi un rebus de la société, un paria, un profiteur d’intermittent du spectacle. Et c’est là qu’il put mettre à profit, d’une façon dont ses professeurs d’harmonie et contrepoint n’auraient pas imaginée, ses techniques d’écriture, pour devenir l’arrangeur et le compositeur de cette formation.

*Pianistologie---2.jpg

Depuis, les temps ont changé, les cheveux ont poussé, et les commandes se sont multipliés pour divers groupes et dans divers styles. Ainsi, il a signé des arrangements pour Marcel et son Orchestre, les symphonistes européens, Le Bortsch Orkestra, 13 à table, Le JFC Big Band et plus récemment pour Sébastien San, Rodrigue, les Biskottos, Jean Christophe… ainsi que l’écriture de plusieurs musiques de film d’entreprises (ben, ya pas de sot métier !) et de spectacles (l’élixir, Polyamide Sisters, l’Art indélicat de la féminité…).

*simon-22.jpg

Bien sûr, à coté de sa plume, (en fait, il écrit avec un crayon) Simon continue de jouer du piano, il a eu l’occasion de jouer avec Phillip Catherine, Didier Lockwood… et faire la première partie de Jean-Pierre Como (Sixun) qui lui a prêté son Fender Rhodes (piano électrique des années 70). C’est depuis ce jour qu’il s’est découvert un amour pour les claviers vintages (ancien, chers et lourds) qu’il collectionne, les utilisant ainsi pour produire ou arranger des musiques électroniques.

samedi-soir-a-surgeres-le-pianiste-simon-fache-melera_12769.jpg

 

Un beau jour d’été, au détour d’une conversation houleuse avec un directeur de festival auprès duquel Simon Fache se plaint de ne pas voir assez les musiciens régionaux à l’affiche, il est pris à revers et se voit proposer un récital en piano solo. Il accepte, mais… que faire ? Quelles œuvres interpréter quand on est un ex futur concertiste ?…

RECOMPENSES DE L’ARTISTE
Médaille d’or de piano classique
Médaille d’or de piano jazz
Médaille d’or à l’unanimité de musique de chambre (piano)
Médaille d’or de musique de chambre (trompette)
Médaille d’or à l’unanimité de formation musicale (solfège)
Médaille d’or d’analyse musicale
Médaille de vermeil de trompette

 

Ce récital bénéficie de l’aide à la diffusion du Conseil Général du Pas-de-Calais

 

 

Tarif Unique : 10 €

Renseignements : O.M.C.B. : 03.21.89.90.15 - omcb@berck-sur-mer.com

 

*POUR EN SAVOIR PLUS, EN VIDEO, CLIQUEZ ICI

Retour à l'accueil