*

REPORTS-29-ET.30--09-ET-01.10-045.jpg

 

*L'important  legs de Marguerite Tattegrain, la petite fille du peintre , valait bien une soirée d'hommage.

*REPORTS-29-ET.30--09-ET-01.10-039.jpg

C'est ce qu'avait souhaité le conservateur de Musée d'Opale Sud, Georges Dilly. Dernièrement, il rempli sa promesse en invitant deux musiciens, Marie Normant et Boris Grelier, pour un concert dans l'église Notre Dame des sables, en son honneur.

*REPORTS-29-ET.30--09-ET-01.10-042.jpg

Devant un public qui aurait pu être plus fourni, les deux interprêtres ont joué des oeuvres de Donizetti, Debussy, Massenet...et de Saint-Saëns qui était un ami de Francis Tettegrain, et même son témoin de mariage.  

*REPORTS-29-ET.30--09-ET-01.10-041.jpg

Marguerite Tattegrain a fait à Paris une carrière scientifique en entretenant pieusement le souvenir d’un grand-père artiste et d’un père, Robert Tattegrain, mort au front en 1916.

*REPORTS-29-ET.30--09-ET-01.10-043.jpg

Elle avait suivi avec intérêt les efforts du musée d'Opale Sud pour rassembler un échantillon significatif de l’oeuvre de son grand-père et avait, au cours des années 1990, échangé correspondance et informations avec le conservateur, Georges Dilly.

Son testament, établi en 1994, réservait à l’établissement berckois les œuvres conservées à son décès dans ses logements de Paris et Pontoise. 

*REPORTS-29-ET.30--09-ET-01.10-044.jpg


Retour à l'accueil