*DSC03926.JPG

"La venue de spécialistes anglais de l’aviation et les coups de pelleteuses n’ont pas suffi, ce jeudi, à mettre au jour des nouvelles pièces du Dornier 17 Z,

*DSC03918.JPG

....ce bombardier allemand qui s’était posé en urgence sur la plage de Berck pendant la Seconde Guerre mondiale.

*.DSC03925.JPG

Il faut dire que Dame Nature ne les a pas aidés (…)

*DSC03950.JPG

« Le problème, c’est que depuis la découverte des vestiges l’an dernier, il y a deux mètres de sable qui ont été déposés là par les marées », souffle Michel Mocomble, l’agent municipal ...

*DSC03936.JPG

...qui a veillé sur les premières pièces mises à l’abri pendant un an et demi.

*DSC03938.JPG


Les opérations ont forcément été compliquées par ces aléas.

*DSC03939.JPG

Les détecteurs de métaux et d’aluminium étaient gênés par la quantité de sable.

*DSC03941.JPG

Et la pelleteuse était obligée de creuser à plus de deux mètres de profondeur.

*DSC03953.JPG

« Comme le sol est malléable, dès qu’on creusait, du sable retombait tout de suite, ou on tombait sur de l’eau. Ce n’était pas possible… »

*DSC03955.JPG

Heureux d'avoir pu emporter ce qui avait été remisé, depuis un an et demi, dans le hangar du Bois Magnier..

*DSC03962.JPG

... ces archéologues passionnées ont retraversé la Manche...

*DSC03963.JPG

Dans quelques temps, les berckois pourront admirer  "en l'état" un appareil constitué des deux Dornier 17 Z. retrouvée en 2013, de chaque côté de la Manche.

*DSC03934.JPG

 

*DSC03944.JPG

 

*DSC03946.JPG

 

*Découvrir l'article entier de Thomas Bourgois, dans La Voix du Nord, en cliquant ICI

Retour à l'accueil