Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

FRANÇOIS CORBIER...AU ROLLMOPS THÉÂTRE DE BOULOGNE...

par le Hom.art Bleu Opale, 27 Février 2012, 08:46 15.LE MUSIC' ART

*corbier-presse.jpg

 

*Entretien avec François Corbier, de Corinne Rybakowski.

 

Venez découvrir François Corbier au Rollmops Théâtre le vendredi 02 mars à 20h00.

"Corbier, vous le connaissez tous par le Club Dorothée, mais qui est le VRAI Corbier?

Chassez ses années télé de votre tête et venez découvrir un véritable chansonnier de talent, en chair et en barbe !

 

François Corbier a l'air d'être un bonhomme épatant. En tout cas c'est un homme qui a de l'humour et qui parsème sa biographie d'anecdotes heureuses ou tristes, vraies... ou pas.

Alors oui il rencontre Brassens qui lui conseille de continuer à écrire des chansons, oui il a travaillé avec Dorothée et Jacky dans Récré A2 et le Club Dorothée et non il n'a pas gagné le Prix Eurovision en 1963 comme il essaie de le faire croire au détour d'un paragraphe.

Chansonnier, compositeur de "chansons flash" il fait de la chanson avec des mots et de la musique dedans, qui s'apparentent au folk, au blues, à la chanson à textes parfois humoristiques.

*ROLLMOPS-5606.jpg

Corbier fait "des chansons pour les personnes qui aiment écouter des histoires et qui aiment le son des guitares naturelles".

Il aime la scène, le public "l'entendre respirer, rire, parfois pleurer. Se serrer la main après le concert. Echanger quelques mots. Etre confronté au risque de se tromper ou d'avoir un trou de mémoire. Etre sur un fil et faire en sorte de ne pas se casser la figure."

Ce Corbier à la riche vie a connu la télé et les cabarets, la scène et le festival d'Avignon, de quoi avoir le droit de signer à la fin de son courriel "François Corbier, épatant chanteur anthume et guitarimeur". Ca le fait non ? "

 

      Tarif unique 8 euros

Réservation  indispensable au 03.21.31.06.34 / 03.21.87.27.31 ou theatre.rollmops@wanadoo.fr / www.rollmopstheatre.fr

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Haut de page