*

*REPORTS-07.et-08--ET-09.-02.11-024.jpg

 

" Ce mardi, s’est tenue à Rang du fliers, la réunion de présentation des travaux à court et moyen terme, envisagés sur la rive nord de la baie d’Authie.

REPORTS-07.et-08--ET-09.-02.11-028.jpg

La réunion a été animée par Claude VILCOT chargé du dossier au sein de la CCOS et de M. Eric LAGROY de CROUTTE de la SOGREAH, société d’expertises chargée des études.

*REPORTS-07.et-08--ET-09.-02.11-021.jpg

Elle s’est tenue sous la présidence de JM KRAJEWSKI, en Présence de M. FASQUELLE, député, des élus de la CCOS et de nombreux riverains dont les représentants de notre association.

REPORTS-07.et-08--ET-09.-02.11-035.jpg

La récente et fulgurante évolution de l’Authie au niveau du bois de sapins a (enfin !) fait prendre conscience aux autorités départementales, du caractère périlleux de la situation et permis d’obtenir de leur part l’autorisation d’intervenir en urgence dans ce secteur.

En conséquence le calendrier pré-établi s’en trouve modifié.

*REPORTS-07.et-08--ET-09.-02.11-022.jpg

 

Relevé des décisions :

 

Pour le cours terme :

En urgence , avant les marées d’équinoxe de mars (21 03), rechargement de l’anse du bois de sapins, au niveau du point critique, avec 5 000m3 de sable pris depuis le front de mer de Berck et transporté sur place par camion, puis dumper. Les modalités précises d’intervention restent à déterminer

*REPORTS 07.et 08 ET 09. 02.11 030

Ensuite : Dans le courant de l’année 2011 : finalisation de l’étude et obtention des autorisations nécessaires au dragage du bord sud du chenal de l’AUTHIE, entre le bec de Perroquet et la sortie de baie, afin d’élargir le chenal pour permettre un meilleur écoulement du flot.

Les effluents seront déposés, pour comblement, dans l’anse  du bois de sapins.

*REPORTS-07.et-08--ET-09.-02.11-031.jpg

Selon la composition des sédiments (en fonction d’analyses progressives) le volume à draguer sera compris dans une fourchette allant de 50 000 m 3 à 500 000 m3 (en cas d’hypothèse favorable)

La durée estimée est de 36 semaines pour un commencement en fin d’année.

Les travaux à court terme sont financés pour un montant de 1.900.000 euros

*REPORTS-07.et-08--ET-09.-02.11-034.jpg

 

Pour le moyen terme : il est prévu la réfection et/ou le rechargement des ouvrages existants et le percement de la pointe de Routhiauville (banc de sable côté Fort Mahon) pour y installer durablement l’AUTHIE, comme le faisait la digue Barrois, ouvrage pour lequel un entretien régulier sera à prévoir.

*REPORTS-07.et-08--ET-09.-02.11-025.jpg

Le cahier des charges et les soumissions à autorisations restent à établir, cela devrait être présenté courant 2012, pour une réalisation à une date non précisée en réunion. Reste aussi à en obtenir le financement.

*REPORTS-07.et-08--ET-09.-02.11-029.jpg

 

Même si beaucoup d’entre nous restent sur leur faim quant aux délais ou à la nature des travaux prévus, ces événements montrent que notre mobilisation commence à payer et que nous ne devons surtout pas la relâcher, afin, déjà d’obtenir une accélération des délais d’études et d’obtention des autorisations nécessaires aux opérations à court terme. Fin 2011 (début 2O12 ?)

C’est bien tard !

*REPORTS-07.et-08--ET-09.-02.11-027.jpg

N’oublions pas qu’il y a des marées d’équinoxe en septembre et que nous ne sommes pas à l’abri d’une tempête en été. Ca arrive.

L’apport de sable reste un emplâtre qui ne présente qu’un caractère provisoire en cas de progression accentuée de l’Authie.

La question se pose donc « que fait-on si d’ici là le rechargement ne tient pas ? »

C’est pour cette raison que notre pétition reste d’actualité quant à notre attente d’une protection urgente efficace et pérenne.

*REPORTS-07.et-08--ET-09.-02.11-023.jpg

Pour notre part, nous continuerons à surveiller l’évolution de la situation aux endroits critiques et à en témoigner.

Nous serons également attentifs à l’avancement des projets à moyen terme.

Car il s’agira d’agir à la fois sur la validation des travaux proposés et sur l’obtention de leur financement qui sera d’un autre ordre.

Nous n’en sommes qu’au début.  Restons vigilants, réactifs et mobilisés »

« Aléa Authie est »

                                            Daniel Moitel , vice-président de l'association de défense contre la mer en Baie d'Authie et Amis d'Hom.arts.


A voir . Le montage de la SOGREHA sur la présentation des projets , demain, sur ce site ...

Pour en savoir plus: lire La Voix du Nord de ce jeudi, éditions Montreuil..

 www.lavoixdunord.fr  


Retour à l'accueil