*

REPORTS 08 ET 09.05.11 011

La visite des serres municipales est devenue une promenade incontournable en Mai pour les berckois et autres .

Invités par les responsables des services horticoles , ils y ont découvert un lieu de vie et de travail, mais aussi un véritable laboratoire d'essais .

Les idées ne manquent pas dans l'équipe et les berckois sont souvent étonnés des installations florales dans les massifs et rond-points de la ville.

*REPORTS 08 ET 09.05.11 005

"Il y a ceux qui aiment et ceux qui n'aiment pas , c'est leur droit, précise Gilles Monvoisin, mais ce qui m'agace le plus, ce sont ceux qui n'ont rien vu !"

Il est pourtant vrai que les ailes de lavandes de la place Fontaine et les aménagements du rond-point du Boulevard de Paris ne passent quand même pas inaperçus.

Comme d'ailleurs l'installation de chaînes rouges et blanches sur la "galette" de l'hôtel de ville l'an dernier qui a fait parler d'elle !

*REPORTS 08 ET 09.05.11 019

Pour cette année, le secret est encore un peu gardé sur les nouvelles installations...mais on peut déjà savoir que l'avenue de Verdun sera fleurie de bleu et de blanc.

Plus "classe" que les traditionnelles couleurs rouge et rose...A découvrir durant le mois de Mai et début Juin

*REPORTS 08 ET 09.05.11 021

Il n'y aura guère de suspensions, " trop gourmandes en eau, précise Gilles, nous les avons retirées de l'esplanade Parmentier depuis l'an dernier . Et de plus elles s'abîment vite avec l'air marin."

Par contre, les triangles devant l'Agora sont maintenant végétalisés toute l'année.

*REPORTS 08 ET 09.05.11 009

Comme des peintres , les artistes des serres municipales se servent d'une palette riche de 150 000 fleurs issues de 70 espèces différentes pour garnir une grande "toile " de près de 10 000 mètres-carrés, répartie dans toute la ville.

Une oeuvre d'art qui se modifie chaque année "car rien n'est figé dans notre métier", conclue Gilles Monvoisin qui a introduit "des touches écologiques" dans le travail de ses "artistes", comme l'utilisation de coccinelles et de mycorhize, un champigon qui vit en symbiose avec les racines des plantes, leur apportant des minéraux. 

*REPORTS 08 ET 09.05.11 023

Après le désherbeur thermique, on voit apparaître des hôtels à insectes ( rond-point du Cottage des dunes), et bientôt des ruches du côté de la pépinière de l'avenue Quettier.  

Un miel de Berck, sans doute labellisé "Capitale du bonheur "? A suivre avant de la déguster...


Retour à l'accueil