Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

4 L TROPHY 2012...DE MONTREUIL au ROCHER DE GIBRALTAR.....

par le Hom.art Bleu Opale, 21 Février 2012, 03:12 07.LE BALAD' ART SUR TERRE ET MER

*dep-4.jpg

Des nouvelles de l' équipage 1267...Olivier ROBETTE et Julien MARTIN

   Partis dans un concert de klaxons le mardi 14 février vers 18 heures de la place du général de Gaulle à Montreuil sur Mer sous le regard des familles , des amis , des sponsors et des élus locaux qui les avaient magnifiquement reçus à la Citadelle et au Théâtre , les équipages 1060 ( Florine LIGNIEZ et Claire MACHU ) et 1267 ( Olivier ROBETTE et Julien MARTIN ont parcouru 500 kilomètres de nuit avant de s’ arrêter et de rejoindre le Village Départ au FUTUROSCOPE vers midi le lendemain .

  *

cont-1.jpg

 D’ autres équipages du littoral Pas de Calais , souvent issus des collèges et lycées les ont rejoints dans la nuit suivante après 10 à 12 heures de route . Amaury , Martin , Maxime et les autres étaient tous contents d' arriver à Poitiers vers 3 heures du matin et après 700 kilomètres de route .

*dep-2.jpg

Après les vérifications nécessaires de la conformité technique , des équipements exigés pour ce genre de manifestation ( carters de protection , extincteurs , fusées de détresse ... ) , les véhicules ont rejoint le parc fermé pour en être libéré le jeudi 16 Février à 13 heures 04 .

*dep-1.jpg

Après un briefing de l'organisation, les véhicules ont quitté les villages départ du Futuroscope de Poitiers ( pour 750 d’ entre eux ) et de Saint-Jean de Luz ( pour les 625 autres ) ce jeudi conformément au programme annoncé .

Nous avons pu vivre le départ en direct dans un concert gigantesque de trompes grâce à une famille montreuilloise qui était sur place.

Les 1375 équipages du 4L Trophy ont roulé à travers la France et l’Espagne pour rallier le lendemain vendredi Algesiras, point d’embarquement pour le Maroc. 

*aut-5.jpg

Ils ont laissé derrière eux les immenses champs d’oliviers, les plaines arides aux allures de décors de western et les cimes enneigées de la Sierra Nevada.
Direction le sud au travers de massifs et de cols .
 

 

*25819_364982371947_146169596947_4683927_6360809_n.jpg

Et puis tout à coup s’est dressé à l’horizon le majestueux rocher de Gibraltar, symbole d’une Afrique toute proche, aux côtes presque palpables.

Un rocher qui marque la fin d’une longue route pour les 2750 participants , même si l’aventure n’a pas attendu le Maroc pour taper à la portière des candidats au désert.

 *

camp-1.jpg

Réunis pour la première fois ( ceux du nord ayant rejoint ceux du sud ) de l’aventure à Algeiras ( au sud de l' Espagne ), les équipages du 4L Trophy ont assisté ce samedi 18 février 2012 au briefing de Jean-Jacques Rey, l’ organisateur , avant d’embarquer à bord des 4 ferries qui les attendaient pour la traversée du détroit de Gibraltar.

*Esp.-Trophy.jpg

Pour certains, la nuit fut même frisquette.

« On a dormi un peu dehors, et puis on est rentré vers 6 heures du matin pour se coucher dans la 4L », raconte Alexis . Je crois que j’aurai eu moins froid dans la 4L…  On espère retrouver la chaleur au Maroc ! »  *

aut-7.jpg

Durant ce premier périple, les participants ont surtout pu goûter à l’incroyable atmosphère du raid.

« Au-delà de l’aventure, il y a une belle expérience humaine, témoigne Nicolas . L’ambiance 4L Trophy est vraiment géniale. C’est très solidaire. Dès qu’il y a un souci ou un moment agréable à passer, tout le monde se regroupe. D’après ce que j’ai entendu, c’est une expérience inoubliable, pleine d’émotion, pleine de rencontres. Ceux qui l’ont fait n’arrivent même pas à le décrire… »  *

Tanger-port.jpg

"Algesiras : 2316 kilomètres de Montreuil sur mer,  nous écrit Olivier samedi midi !  L' Afrique est en vue !! Le Détroit de Gibraltar est traversé comme prévu samedi dans l’ après-midi et dimanche très tôt ( 4 heures 30 ) pour le quatrième navire  . Cette fois , on peut enfin y croire ! Cette fois , ON Y EST ! L' aventure peut commencer ! "

*imgres

 Les 4L ont du faire preuve de pied marin avant de poser roue sur le sol marocain et de rejoindre le premier bivouac en terre marocaine ce dimanche 19 en soirée à Boulajoul , région de Midelt , grand plateau d’ altitude déchiré et miné par les cailloux après huit heures de route ( 500 kilomètres à travers le Haut-Atlas avec un col à 2100 mètres ) .

 De plus , l’ hiver se rappelle vraiment à lui . *

dep-6.jpg

Aux dernières nouvelles les équipages sont au bivouac et sans souci mécanique .

Maintenant les choses sérieuses vont commencer mais les nouvelles seront plus rares .  

*dep-5.jpg

Ce sont désormais plus de 2 000 kilomètres de routes, dunes, pistes et autres oueds qui les attendent jusqu’à Marrakech, avec pour seuls outils de navigation un road-book, une carte et une boussole ! 

*1er-bivouac-Maroc.jpg

Les aventuriers ont donc parcouru cette journée 500 kilomètres dans des paysages différents , sous le soleil , mais au milieu de la campagne enneigée .
Aux dernières nouvelles , le bivouac a été installé à 1700 mètres d' altitude face aux sommets couverts de neige de l' Atlas et la température fait cette nuit 0°.

*A SUIVRE...


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Haut de page