*

Aux Rencontres Internationales de Cerfs-volants, il y a bien entendu , les compétiteurs qui dirigent leurs engins de main de maître sur le plateau central, mais il y a aussi une bonne centaine d'amoureux du vent , qui de chaque côté déploient leurs gros cerfs-volants dans le ciel berckois.
Sans eux, la fête ne serait pas ce qu'elle est actuellement !
 Rencontre avec deux anonymes passionnés de vent...

Originaire d'Hazebrouck, en Flandres, Régis Bécue et Dany Debril avaient planté leurs sièges sur le plateau nord durant toute la semaine de cette manifestation .
Au fil des heures ,  des envies et du vent, ils ont déployé des pieuvres et des bols tournants dans le ciel berckois .
"Pas question de faire la sieste , précise Dany Debril, prof de math retraité du lycée Saint Jacques d' Hazebrouck.
Il faut surveiller si les enfants ne s'approchent pas trop près des bols, et des cordages, celà peut-être dangereux"!

Avec son ami, Régis Bécu,  éducateur surveillant dans le même lycée, il parcourt tous les festivals du Nord de France et même de Belgique. Ostande, Somain, Stelle, Dieppe...des destinations qu'ils prennent régulièrement durant les vacances !
Dany s'est mis au cerf-volant avec ses enfants...
"Puis ils ont grandi, sont partis de la maison et moi je continue"...explique t-il.
*

Plus jeune, Régis est venu en famille durant cette semaine de RICV, logeant en appartement sur l'esplanade.
Des aides pour leur participation?
 "Aucune à Berck , affirment -ils. Dans certains festivals, nous avons le repas du midi, d'autres un défraiement pour le logement..."

Seulement la passion de faire voler leurs pieuvres qui coûtent aux environs de 3 000€ l'une.
C'est d'ailleurs par souci d'économie que Régis a fabriqué la sienne , avec 1 000€ seulement...

Quoiqu'il en soit, ces acteurs des RICV  reviendront l'an prochain, donner un peu de rêve aux milliers de visiteurs qui , en arrivant,  découvriront la plage  colorée d'un regard circulaire et admiratif...
Spectacle garanti !

Retour à l'accueil