Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

SAIREO, L'ARTISTE... UN AVIS CULTUREL SUR L'USINE DES DUNES...

par Hom.art Bleu Opale 8 Novembre 2008, 07:30 05.L' ART' GENS DE COEUR


Suite à nos articles sur l’Usine des Dunes, l’artiste « Sairéo » qui a vécu à Berck de 1999  à  2006 , a tenu à apporter sa vision et ses idées sur ce site industriel voué à la destruction début d'année 2009.

Il en a fait de nombreuses photographies, des collages et même des « boîtes-sculptures ».

 C’est d'Amsterdam, où il est de passage qu’il nous a confié ses états d’âme et ses clichés du Site.

Recueil de ces propos par Internet interposé...

 

 

Qu’est pour vous l’Usine des Dunes de Berck ?

 « Un magnifique exemple d'architecture  ! Le Corbusier disait : "L'architecture est le jeu magnifique et parfait des volumes et des formes assemblés sous la lumière" !

 Telle est la « Belle Usine »,  ouverte sur une nature somptueuse et traversée intégralement par le soleil, tout au long de la journée » !

J'en ai fait des centaines de photos, des collages  et j’y ai récupéré des matériaux avec lesquels j'ai réalisé une série de "boites-sculptures".


G
râce à un ami peintre, Jean-Marc Edouard , j'ai exposé mes collages pour la première fois aux Hopalides , véritable festival culturel qui se déroulait dans les hôpitaux Calot et Hélio-marin, en 2002.

Jean-Marie Duflot, propriétaire du Terminus, cabaret-restaurant, m'a permis ma première exposition individuelle, en Août et Septembre 2002, sur l’Usine des Dunes. !

Le vernissage a été un grand succès, avec plus de 100 personnes!



A cette époque, Danièle Lhomme a écrit sur mon Livre d'Or :

"Quel avenir pour l'usine des dunes ? Elle restera de toute façon, figée sur le papier, gravé dans nos mémoires, grâce au talent de Christian. Berck sur Mer est riche d'un nouvel artiste à qui je souhaite beaucoup de succès."

 Cette exposition a été un réel succès !

Sept tableaux sur les onze exposés ont été achetés par des amateurs français  et belges.

 Par la suite, mes expositions se sont succédées.

En 2003, j'ai pris la décision de cesser mon activité professionnelle dans le tourisme pour me consacrer à la peinture.


 

Qu’auriez vous aimé que l’on fasse de cette usine  ?


« J'ai revu mes photos de l'Usine, avec beaucoup d'émotions !

 Et, réellement, tant par les volumes,  le dessin de toutes les façades  et le plan du bâtiment sont fascinants et parfaits !

Il y avait vraiment de quoi réhabiliter ce bâtiment !


Mon rêve était toujours d’en faire une "cité d'artistes", avec 6 grands lofts-ateliers dans les deux étages supérieurs, un lieu d'exposition au rez de chaussée et un accès public à la terrasse du dernier étage d'où la vue est la plus belle que l'on puisse imaginer ...



Ces quelques photos resteront  pour moi le symbole de la beauté de ce bâtiment !

Je ne regarderai certainement pas les articles relatant la destruction de l'usine, car je serai trop triste et trop fâché ! »



Le deuxième volet de cet Interview, ce dimanche matin...
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Haut de page