*RICV-Mega-time-22-pilots-53.jpg

Pour le public qui découvre les Rencontres Internationales de Cerfs-volant, les équipes de cervolistes compétiteurs sont souvent inabordables l’après-midi, cantonnés dans le carré central, où il se consacrent à leurs évolutions en musique.

*RICV-JCR-matin-17.03.13-033.jpg

Mais le matin, c’est une autre histoire, car ils se rassemblent par affinité, au bord de la mer, pour répéter inlassablement leurs figures.

A ce moment là, ils sont proches du public et n’hésitent pas à expliquer leur art de la manipulation.

 RICV-JCR-matin-17.03.13-044.jpg

"C’est un moment privilégié, explique Julien, de l’équipe toulousaine "Flic". Nous arrivons à évoluer ensemble grâce à Steven, un membre de Flying Squad qui est parfaitement bilingue. Ici, il y a des cervolistes de Singapour, d’Angleterre et de France. "

*RICV-JCR-matin-17.03.13-052.jpg

Sous les consignes du leader d’un jour, les vingt cerfs-volant à quatre fils réalisent ainsi des ballets aériens pour donner naissance à des visages

*RICV-JCR-matin-17.03.13-064.jpg

.... une automobile,

*RICV-JCR-matin-17.03.13-062.jpg

....aux initiales "RICV"

*RICV-27-5436.jpg

...et au nombre 27...à l'endroit

*RICV-JCR-matin-17.03.13-067.jpg

...ou à l'evners.

*RICV-Sourire-5423.jpg

Requérant technicité, souplesse, et précision des mouvements, ces cerfs-volants font des prouesses dans le ciel.

*RICV-JCR-matin-17.03.13-041.jpg

Par tensions sur des poignées spéciales, le pilote est maître de sa position et de sa vitesse dans l’espace de la fenêtre de vent.

*RICV-Mega-time-30-Pilotes-5.jpg

Cela paraît assez simple quand on est seul, mais imaginez la complexité quand on est engagé à vingt et même jusqu'à trente dans la même aventure !

*RICV-JCR-matin-17.03.13-040.jpg

Et si l’un se trompe, c’est la catastrophe !

*RICV-Merci-5445.jpg

Un vrai spectacle pour le public qui était attroupé derrière eux, n’a pas manqué d’applaudir la performance.

*RICV-Coeur-5452.jpg

*Un Grand merci de tout Coeur pour votre spectacle ! 

*RICV-2013-5433.jpg

CREDIT PHOTO: Pierre L. et Rjc.@rt

*

Retour à l'accueil