Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'INDE...TOUT UN UNIVERS D'ART, DE REVES ET DE BATAILLES.

par hom.arts 12 Avril 2008, 09:11 14.LE HIST' ART

Les Rencontres Internationales de Cerfs volants de Berck ne se sont pas déroulées uniquement sur la plage! L'esplanade a été aussi un lieu propice aux découvertes et contacts intéressants. Rencontre avec Ludovic Petit , le spécialiste du cerf-volant asiatique pour l' Europe et Abdul Rauf, un créateur de cerfs-volants de Bombay.

Gloge-trotter, Ludovic a parcouru l'Asie et la Malaisie en quête de tout ce qui se rapporte à l'objet culte , le "patang" (petit papillon).
"Si à Bombay, les cerfs-volants sont plutôt réalisés  et vendus comme objet ludique dans les "shops" par des artisans (pour 3 roupis, soit 10 centimes d'Euros pour près d'une heure de travail!), explique t-il,en Amérique du sud ,ils sont offerts par les grands -parents!"
Au Népal et au Tibet, les moines prient aux rythmes des vibrations des cordes...En Nouvelles Zélande, les Mahoris en font aussi un objet mythique de culte.
"En Inde, continue t-il, c'est le jeu national, comme le foot chez nous! Bien des conflits de voisinage se règlent sur les terrasses de Bombay, par l'intermédiare des Rokkakus!"
Ornés de portraits  très expressifs, ces cerfs-volants de guerre sont utilisés pour des combats gigantesques sur les rives du canal Nakanokuchi au Japon, ou sur les terrasses des maisons à Bombay, d'octobre à janvier.
"Les fils enduits de poudre de verre pilé permettent de couper celui de l'adversaire, ajoute Ludovic Petit .Ce sont des combats acharnés mais pacifiques où ne reste en l'air,que le meilleur et le plus habile...".
Des combats de Rokkakus japonnais ont d'ailleurs eu lieu à Berck, ces samedi et dimanche1! Pour l'édition 2008, les deux festivals de Berck et de Dieppe (en septembre) ont décidé de s'honorer mutuellement par l'organisation de cette épreuve en deux manches. Une initiative qui a attiré de nombreux combattants sous l'égide du "Manjha Club International" qui fait autorité en la matière.
Sous sa tente de l'esplanade, Ludovic avait d'ailleurs invité l'un de ses amis et créateur indien, Abdul Rauf. Devant le public, il a construit ses "patangs" authentiques en papier et bambou. Un travail minutieux qu'il a appris de ses ancêtres et qui remonte, en Inde , aux invasions mongoles du 14ème siècle.
Après être passé par la tente de Ludovic et d'Abdul, on ne regardaitplus ces"petits papillons " dans le ciel berckois d'un même oeil... 

Pour en savoir plus: Site Internet   http://ludovic.petit.free.fr
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Haut de page