Cette semaine au Cinos : Cinémondes !
 

Cette semaine, le Cinos de Berck sur mer accueille le festival international du film indépendant Cinémondes, qui fêtera ses 18 ans !

Autour des projections, Cinémondes propose de nombreux débats, des causeries, des rencontres, des expositions, des ateliers de création, des résidences d'écriture et un forum de production. Par ses actions et sa programmation, Cinémondes s’engage à renforcer le dialogue interculturel et social pour que vive avec force une autre idée du cinéma, à découvrir et à vivre en grand ! Depuis ses débuts, Cinémondes s’engage avec force et conviction pour favoriser la liberté d’expression et l’accompagnement des cinémas d’auteurs, d’ici et d’ailleurs, de la création à la diffusion des œuvres.

 
 

Cette année, l'invité d'honneur du festival Cinémondes sera Robert Guédiguian, il sera présent le samedi 8 octobre à 16h30 pour un échange avec le public. Voici un mot à son propos :

Fils d'un ouvrier électricien travaillant à bord des bateaux dans le port de Marseille, Robert Guédiguian célèbre depuis plus de 40 ans dans son œuvre cinématographique sa ville natale et, particulièrement le quartier de l'Estaque où il a grandi, qu’il scrute l’histoire de ceux qu’il appelle, en référence à Victor Hugo, les « pauvres gens » : ouvriers, salariés, petits patrons, chômeurs, déclassés. Depuis ses débuts, Robert Guédiguian travaille avec le même collectif d’interprètes et très souvent les mêmes techniciens. Ariane Ascaride, Jean-Pierre Darroussin et Gérard Meylan sont ses acteurs de prédilection et ont pratiquement tourné dans tous ses films. Revoir l'œuvre de Robert Guédiguian, c’est l’expérience unique, poétique et bouleversante, de voir vieillir à l’écran les figures et les corps, d’une troupe, qu’il s’est constituée dès le départ, et que de films en films, nous avons le bonheur de retrouver, presque comme une famille qui jouerai à nous raconter des histoires de la vie, du monde et des autres. De sociétés et de quartiers en mutations.

 
 

Le festival Cinémondes aura aussi l'honneur d'accueillir le scénariste et réalisateur québécois Louis Bélanger.

Il est l’un des rares créateurs du Québec à pouvoir se revendiquer à la fois du cinéma d’auteur et du cinéma populaire. Résolument campée à hauteur d’homme, inventive sans hermétisme, personnelle et universelle, son œuvre dessine des paysages riches et immédiatement familiers, qui font la joie des cinéphiles d’ici et d’ailleurs. En 2017, Louis Bélanger est nommé Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres de la République française, distinction venant souligner sa carrière exceptionnelle, plus particulièrement sa contribution à la promotion et au rayonnement du cinéma en langue française.

Il sera présent au Cinos pour une causerie le mercredi 12 octobre à 11h00.

 

VOICI LES TROIS FILMS RETENUS

"Twist à Bamako" diffusé lors de la soirée d'ouverture, le vendredi 7 octobre à 20h00 :

TWIST A BAMAKO/ un film de Robert Guédiguian Sénégal, France | 2021 | Fiction | 2h05 avec Alice Da Luz Gomes, Stéphane Bak, Issaka Sawadogo, Bakary Diombera 1962. Le Mali goûte son indépendance fraîchement acquise et la jeunesse de Bamako danse des nuits entières sur le twist venu de France et d'Amérique. Samba, le fils d'un riche commerçant, vit corps et âme l'idéal révolutionnaire : il parcourt le pays pour expliquer aux paysans les vertus du socialisme. C'est là, en pays bambara, que surgit Lara, une jeune fille mariée de force, dont la beauté et la détermination bouleversent Samba. Le jeune couple sait leur amour menacé. Mais ils espèrent que, pour eux comme pour le Mali, le ciel s'éclaircira... /// EN PRÉSENCE DE ROBERT GUÉDIGUIAN

 "Post Mortem", le dimanche 9 octobre à 20h45 :

POST MORTEM / VERSION RESTAURÉE / un film de Louis Bélanger Québec/Canada | 1999 | Fiction | 1h22 avec Gabriel Arcand, Sylvie Moreau, Hélène Loiselle Des circonstances troubles provoquent la rencontre de Linda et Ghislain. Elle, mère le jour, mauvaise fille la nuit, cherche à amasser le plus d'argent possible pour déménager à la campagne avec sa fille. Lui, homme reclus, s'est bâti une vie routinière où seule l'écoute de ses disques de blues agrémente sa vie. “Avec sa construction narrative en trois parties, abordant tour à tour, le présent et le passé de l'action, le film s'apparente à un casse-tête que le spectateur prend un malin plaisir à reconstruire...” /// EN PRÉSENCE DE LOUIS BÉLANGER

"Un petit frère", en soirée de clotûre du festival, le mercredi 12 octobre à 20h30 :

UN PETIT FRÈRE un film de Léonor Serraille France | 2022 | Fiction | 1h56 | AVANT-PREMIÈRE avec Annabelle Lengronne, Stéphane Bak, Kenzo Sambin et Ahmed Sylla Quand Rose arrive en France, elle emménage en banlieue parisienne avec ses deux fils, Jean et Ernest. Construction et déconstruction d’une famille, de la fin des années 80 jusqu’à nos jours. /// EN PRÉSENCE DE LÉONOR SERRAILLE

 

 

 

 
 

 

Cinéma Cinos, Place du 18 Juin, 62600 Berck

 

 

 

 

CINEMONDES AU CINOS CETTE SEMAINE

Retour à l'accueil