La  CHARTREUSE  NOTRE-DAME  des  PRES 

     à  NEUVILLE  sous  MONTREUIL  , 

              " hier , aujourd’hui , demain  "           

  ou  du Culte à la Culture 

      par Gérard ROBETTE-PAPET

" Achevé en 1338 , le monastère devient riche et réputé .

Or d’ histoire proprement dite, les Chartreux de Neuville ne paraissent pas en avoir  .

Il semble qu’ aucun événement marquant ne les signala à l'attention des chroniqueurs .

Le Père Lequien dans ses «  Mémoires pour l’ histoire de la Ville de Boulogne et de son Comté »  ne consacre qu’ une page à la Chartreuse .

 

L’ Abbé Lefebvre , historien des Chartreux , écrit en 1881 :

« Tout porte à croire que les pièces importantes et les documents précieux du couvent ont été enlevés , dispersés par les nombreux ennemis qui ravagèrent durant plusieurs siècles le Comté de Boulogne » .

Parmi les ennemis de la France , les anglais se signalèrent dans cette œuvre de destruction en faisant disparaître dans toute l’ étendue du Boulonnais les bulles, chartes , titres , lettres de privilèges et documents de toute sorte…

... qu’ ils trouvaient dans les archives des villes , des monastères , des bourgs et villages à tel point qu’ on nomma ces insulaires : « les brusleurs de tiltres »

 Après la débâcle de Crécy en Ponthieu par les anglais en 1346 , il fut plusieurs fois saccagé .

En 1537 , le troisième corps de l'armée impériale , qui assiégeait Montreuil , était posté entre Neuville et la Chartreuse .

Les Impériaux dévastèrent totalement les lieux .

 

Après quatre années de travaux incessants (église restaurée en 1571) , les Huguenots , les Calvinistes , d’ après l’ Abbé Lefebvre , l’ envahissent et le dévastent de nouveau .

Il faudra attendre 1584 pour que le monastère retrouve sa splendeur .

Pendant la Révolution , l’ensemble monastique , et ses communs sont déclarés Biens Nationaux et sont vendus à une famille qui exploitera les lieux comme carrière de pierre .

Ils seront donc détruits une nouvelle fois .

Le 31 mars 1870 , le monastère et la ferme de la Basse-Cour sont cédés à l’Ordre des Chartreux qui rachète les terrains puisqu’il ne reste presque plus rien des bâtiments anciens sauf quelques habitations ."

 

A SUIVRE ...

Retour à l'accueil