*

La  CHARTREUSE  NOTRE-DAME  des  PRES 

     à  NEUVILLE  sous  MONTREUIL  , 

               hier , aujourd’hui , demain             

  ou  du Culte à la Culture 

      par Gérard ROBETTE-PAPET

Les amis d’Hom’arts , suite à une ouverture lors des Journées du Patrimoine , vous avaient déjà présenté le sujet , l’ année dernière .

 

Je vais , cette fois , vous faire pénétrer dans ces bâtiments qui n’ ont pas deux siècles d’ existence mais dont l’ Histoire remonte beaucoup plus loin dans le temps et dont les histoires récentes ont failli être oubliées .

C'est un ancien monastère qui a 18.000 m2 de bâti dans un écrin de verdure de 12 hectares , clos de murs ; c'est la plus grande Chartreuse de France , mais depuis 30 ans le bâtiment se dégrade " a déclaré à la presse Alexia Noyon , Directrice Générale de l’ Association .

 

 

" Cette magnifique Chartreuse est dans un état qui nécessite une restauration mais elle est entière ! ", s'est enthousiasmé Jean-Paul Delevoye , Président de l' Association et ancien Ministre .

 

 

*

Et ce , ils l’ ont déclaré récemment à l’ occasion des 5 èmes Rencontres de la Chartreuse de Neuville sous Montreuil organisées à la même date que l’ inauguration officielle du chantier .

" À la Chartreuse , il a toujours été question du lien entre individuel et collectif , d’expérimentations , de prise en compte des fragilités et des capacités de chacun souligne Alexia Noyon, Directrice Générale . 

Il est vrai que durant tout le XXe siècle , le site a gardé une vocation hospitalière , accueillant malades , blessés de guerre , réfugiés , orphelins , personnes handicapées ou âgées et indigentes .

« Après la seconde guerre mondiale , le personnel n’étant pas en nombre suffisant , l’hôpital psychiatrique a ainsi fonctionné avec l’aide des malades , qui contribuaient , à leur mesure , au bon fonctionnement du lieu . »

 

A SUIVRE ...

Retour à l'accueil