Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

QUATRE MAINS EMMÊLEES ...POUR UN GRAND VOYAGE MUSICAL...N°3...et FIN

par le Hom.art Bleu Opale, 23 Novembre 2016, 02:59 15.LE MUSIC' ART

Comme nous l'a démontré le concert de quatre mains au piano, ce vendredi soir, en Mairie de Berck sur mer, dans les Arts aussi,  on trouve plein de choses sur les mains: des photos, des tableaux comme le Saint Jean Baptiste de Léonard de Vincy dont on parle en ce moment, des poèmes, des chansons, des expressions...

Voici quelques extraits de poèmes et de chansons sur ce thème des mains, pour vous en convaincre

LES MAINS D'ELSA  de Louis Aragon

Donne-moi tes mains que mon coeur s'y forme
S'y taise le monde au moins un moment
Donne-moi tes mains que mon âme y dorme
Que mon âme y dorme éternellement.

MAINS  de Paul Verlaine

Car les mains ont leur caractère,
C'est tout un monde en mouvement
Où le pouce et l'auriculaire
Donnent les pôles de l'aimant

Deux mains  de Sylvie Vartan                                                                                       Ça peut pour une bague au doigt
Deux mains
Un jour trembler, trembler de joie
Ça peut aussi parler d'amour
Faire oublier la nuit, le jour
Ça peut montrer le ciel offert
Ou vous pousser jusqu'en enfer

Les mains de femmes  de Félix Mayol)                                                                                    Les mains des p'tit's femmes sont admirables
Et toutes semblables
A des oiseaux
Elles agitent leurs doigts mignons et frêles
Comme des ailes
De passereaux.

Voici d’autres poèmes et chansons qui nous parlent des mains :

RONDEL SUR SES MAINS (Jules Laforgue)

LES CHERES MAINS QUI FURENT MIENNES. (Paul Verlaine)

LES MAINS DE JEANNE-MARIE (Arthur Rimbaud)

ETUDE DE MAINS (Téophile Gautier)

LES CINQ DOIGTS DE LA MAIN (Louis Bertrand)

CETTE MAIN (Charles Trenet)...

MES MAINS (Gilbert Bécaud)

Mais pour finir, voici un extrait d’une chanson de Jean-Jacques Goldman : NOS MAINS     

Sur une arme les doigts noués
Pour agresser, serrer les poings
Mais nos paumes sont pour aimer
Y a pas de caresse en fermant les mains

Longues, jointes en une prière
Bien ouvertes pour acclamer
Dans un poing les choses à soustraire
On ne peut rien tendre, les doigts pliés

Quand on ouvre nos mains
Suffit de rien dix fois rien
Suffit d'une ou deux secondes
A peine un geste, un autre monde
Quand on ouvre nos mains

Le courage du signe indien
Un cadeau d'hier à demain
Rien qu'un instant d'innocence
Un geste de reconnaissance
Quand on ouvre comme un écrin
Quand on ouvre nos mains !

"Le parfum subsiste toujours au creux de la main qui offre la rose." a écrit Walt Whitman

Mais, on peut dire que, depuis ce vendredi soir « Le bonheur subsiste toujours au creux de l’oreille, grâce aux quatre mains qui nous ont offert cette musique ! »

commentaires

Haut de page